Performance environnementale et développement durable

Minimiser ses consommations d’eau en industrie agroalimentaire : la boîte à outils Minimeau

08

Juin

Minimiser ses consommations d’eau en industrie agroalimentaire : la boîte à outils Minimeau

Publié le : 08/06/2022

Comment minimiser les consommations d’eau en industrie agroalimentaire ? Le projet Minimeau avait pour objectif de travailler sur le développement d’une approche intégrée associant empreinte eau et pinch massique. Le CTCPA, 4 centres ACTIA (Actalia, IFV, ITERG, CRITT PACA), AgroParisTech, l’INRAE et ProSim ont mis au point une boîte à outils dans le cadre du projet.


Au sein de cette boite à outils, vous trouverez :

  • Une synthèse sur les règlementations et recommandations sur l’eau

  • Une vidéo de présentation de la méthode Pinch Eau

  • Un guide pour la construction d’un flowsheet eau

  • De la documentation et un guide d’installation du logiciel WaterOptim

  • Le lien vers le logiciel Simulis Pinch ™

  • Le PDF du mémento graphique sur l’empreinte eau

  • Le calculateur PEAC (empreinte eau et ACV) et son guide d’utilisation


Accédez à la Boîte à outils

Qu’est-ce que le projet Minimeau ?

Sélectionné par l’ANR (AAPG 2016-2017) et labellisé par le pôle de compétitivité HYDREOS, le projet MINIMEAU s’inscrit dans le défi sociétal « Stimuler le renouveau industriel : l’usine du futur ». Face à l’enjeu que représente l’eau pour les industries agro-alimentaires, son objectif est d’élaborer un ensemble d’outils d’aide à la décision permettant de reconcevoir les réseaux d’eau dans les usines dans une perspective de minimisation de la consommation d’eau. Il intègrera la méthode du pincement (Pinch) qui fera l’objet d’un développement particulier pour gérer le cas des contaminants multiples, des procédés innovants de traitement étudiés et qualifiés sur des effluents réels, et enfin, une analyse environnementale des scénarios d’amélioration de façon à éviter des transferts d’impacts (Empreinte eau, ACV). L’ensemble des outils sera disponible pour une appropriation par les acteurs économiques. Les résultats des méthodologies développées seront également mis à la disposition des autorités pour nourrir la réflexion sur une évolution de la réglementation relative aux possibilités de recyclage ou de réutilisation de l’eau dans l’industrie alimentaire. Ce projet d’une durée de 4 ans (2018-2021) associe des partenaires académiques (AgroParisTech/UMR GENIAL, IRSTEA/UMR ITAP), industriel (ProSim), plusieurs centres techniques (CTCPA, ITERG, ACTALIA, IFV et un centre de transfert (CRITT Paca). Minimeau est un projet issu du réseau mixte technologique (RMT) Actia Ecofluides.

Quels sont les résultats du projet ?

Le projet Minimeau (Cofinancé par l’Agence Nationale de la Recherche) a permis de développer et de tester des outils systémiques qui visent à réduire les consommations d’eau et les rejets d’effluents en optimisant les réutilisations d’eau sur un site industriel. Les analyses réalisées sur des sites montrent un potentiel d’économies pouvant aller jusqu’à 30%. Au cours des 4 années du projet, deux thèses associées à des mesures réalisées par les centres techniques dans 10 entreprises partenaires ont permis de développer et tester la méthode du pincement eau, des outils d’optimisation de réseaux d’eau. Des analyses poussées ont été réalisées sur 2 sites avec une caractérisation fine des flux d’eau et la réalisation d’essais laboratoires de traitement d’échantillons prélevés sur site. Enfin un travail pédagogique et technique sur l’empreinte eau a permis de construire un logiciel de calcul simplifié et dédié à la réutilisation de l’eau.

Découvrez en vidéo la présentation du projet et de l’outil : Revivez la conférence finale du projet Minimeau – Minimeau

Contact : Marie-Pierre LABAU, Responsable pôle Environnement, mplabau@ctcpa.org

 
Spread the love

dernières actus

30

Nov

Mise en place d’atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Les Champs des Possibles

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

Lire la suite

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

28

Nov

Lettres code de l’année 2023

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

Lire la suite

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

25

Nov

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Lire la suite

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

dernières actus

Artisans conserveurs

30

Nov

Mise en place d’atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Les Champs des Possibles

Publié à 16:11

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

Lire la suite

Artisans conserveurs

28

Nov

Lettres code de l’année 2023

Publié à 08:31

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

Lire la suite

Développement de produits et de procédés

25

Nov

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Publié à 08:16

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Lire la suite