Témoignages clients

L’entreprise Oum se lance sur un marché agroalimentaire de niche

06

Juin

L’entreprise Oum se lance sur un marché agroalimentaire de niche

Publié le : 06/06/2017

Sur la base des recettes afro tendance créées par Esther Joly, fondatrice de la société Oum, le CTCPA a accompagné l’entreprise au lancement de ses produits exotiques, représentant un marché agroalimentaire de niche.
« Notre objectif était de pouvoir transférer la formulation de nos produits issus d’une fabrication artisanale (produits frais et préparés dans la journée) à une activité agroalimentaire tout en gardant la même qualité organoleptique. Nous voulions aussi obtenir une sécurité à l’utilisation (stabilité du produit, tests microbiologiques, tests de vieillissement) » expliquent Esther Joly et son associé Stéphane Martelli.

Comment avez-vous connu le CTCPA et pourquoi avoir choisi le CTCPA ?
« Lorsque nous avons décidé d’être accompagnés par des compétences techniques, j’ai pris contact avec l’Adepale, syndicat agroalimentaire, en lançant un appel à mentor par email sur leur site internet. A ma grande surprise c’est M. Vincent Truelle, directeur général de l’Adepale qui m’a répondu. Je l’ai rencontré dans ses locaux à Paris. Il a vu notre première gamme artisanale, et comprenant que le marché était porteur, il nous recommandé le CTCPA qui avait déjà accompagné le lancement de ce type de produits » témoigne Mme Joly.

« Ensuite, quand nous avons rencontré l’équipe du CTCPA d’Amiens, le feeling est passé tout de suite. Ils se sont tous investis de manière naturelle, il y avait une très bonne ambiance, l’échange était soutenu, avec beaucoup de propositions et c’était primordial pour nous. Ils nous ont présenté la halle et nous ont tout de suite mis en confiance par rapport à notre problématique. D’autant plus que notre gamme de produits était assez large (sec, appertisé, surgelé) et le CTCPA étant un centre technique pluridisciplinaire, il présentait ce panel de compétences correspondant à nos besoins, avec en plus l’expertise emballage » ajoute M. Martelli.

Comment se sont déroulées les prestations ? Ont-elles répondu à vos attentes ?
« Le CTCPA nous a aidés à améliorer et valider nos formulations, à définir le process de fabrication le mieux adapté pour une fabrication en série et à respecter les règles sanitaires tout au long du process.

D’autre part, nos produits devaient répondre à certains critères que l’on met en avant, c’est-à-dire des produits avec matières premières de qualité, sains, naturels, sans additifs ni colorants. Il fallait donc vérifier que les techniques de pasteurisation ne nous obligeaient pas à rajouter un additif pour améliorer ou stabiliser le produit. Avec l’aide du CTCPA nous avons fait en sorte d’avoir des méthodes de production qui n’altéraient pas le goût du produit et le résultat est réussi.

Le CTCPA est également intervenu sur toute la partie réglementaire avec une analyse nutritionnelle pour chaque produit et une validation de l’étiquette par gamme de produits. L’accompagnement a donc été très large et le Centre a été totalement à même de nous accompagner pour atteindre nos objectifs. Ce que nous avons également apprécié, c’est la mise à disposition de la halle technologique pour faire nos propres productions, et à des tarifs accessibles.

« Nous avons bénéficié d’un accompagnement expert et professionnel » conclue Esther Joly.

Contacts :

CTCPA : Caroline Brohon, amiens@ctcpa.org
Oum : Esther Joly, ejoly@oumgroup.com

 

Retrouvez tous nos domaines d’expertises ici !
Spread the love

dernières actus

30

Nov

Mise en place d’atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Les Champs des Possibles

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

Lire la suite

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

28

Nov

Lettres code de l’année 2023

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

Lire la suite

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

25

Nov

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Lire la suite

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

dernières actus

Artisans conserveurs

30

Nov

Mise en place d’atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Les Champs des Possibles

Publié à 16:11

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

Lire la suite

Artisans conserveurs

28

Nov

Lettres code de l’année 2023

Publié à 08:31

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

Lire la suite

Développement de produits et de procédés

25

Nov

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Publié à 08:16

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Lire la suite