Témoignages clients

Garantir DLC sur jus de fruit non-traité : Kookabarra Juice témoigne

01

Jan

Garantir DLC sur jus de fruit non-traité : Kookabarra Juice témoigne

Publié le : 01/01/2006

Kookabarra Juice s’installe au CTCPA pour fabriquer son jus de fruit frais haut-de-gamme

Après plusieurs années à développer le concept, la société Kookabarra Juice sort le premier jus de fruit non traité en Bag in Box, à destination des hôtels 4 étoiles. Le Centre technique de la conservation des produits agricoles (CTCPA) a apporté son concours pour garantir une DLC des jus de fruits de 14 jours grâce à la maîtrise du process et du conditionnement, et va maintenant assister la production dans ses locaux d’Avignon.

4 ans de gestation
L’histoire commence en 2002 en Australie, quand Jérémie MARCUCCILLI, alors en stage d’école de commerce, imagine un jus de fruit de luxe identique au jus frais pressé, sans aucun traitement thermique. Le concept reçoit alors le prix de l’Innovation « Do It » de l’Ecole supérieure de commerce (ESC) de Montpellier, et permet au jeune diplômé de recevoir des aides financières et stratégiques pour développer son projet. Presque trois ans en marketing chez Rossignol (sports d’hiver) précisent le concept. « Mon rêve est d’appliquer des méthodes de l’Outdoor, relatives à des produits fun, à un monde plus professionnel qu’est l’hôtellerie » raconte Jérémie Marcuccilli.
L’étude de marché réalisée sur une centaine d’hôtels de la côte d’Azur révèle les qualités du produit cible : très haute gamme, pratique, avec une conservation plus longue que les 4 jours actuels des jus frais pressés pour faciliter logistique et gestion des stocks. Il contacte alors le CTCPA, sous les conseils d’OSEO ANVAR, qui s’attèle au procédé de fabrication. Le CTCPA mène la même approche que pour les produits IVème gamme : qualité des matières premières, maîtrise de la température, travail sur le conditionnement et les formats d’emballage. Les analyses microbiologiques d’une part, nutritionnelles et sensorielles d’autre part, ont prouvé la tenue du jus pendant 14 jours. Le procédé est d’ailleurs breveté depuis novembre 2006. Le jeune directeur peut maintenant démarcher les hôtels avec des échantillons de jus d’orange et de jus de pamplemousse, en attendant les futurs développements de jus d’ananas et de cocktail de fruits.

Bien-être et santé
Outre les qualités organoleptiques, le produit se veut porteur d’image forte. « Nous souhaitons que le produit corresponde entièrement au concept de bien-être et santé. C’est le « fitness outdoor » » explique encore J.Marcuccilli. Pas étonnant que le slogan de l’entreprise soit « feel fresh and healthy ». Il s’adresse à des populations en recherche de bien-être, de produits sains et naturels, qui pratiquent aussi une activité sportive. « Nous tenons à cette image de sportif en lien avec l’alimentation. C’est d’ailleurs pour cela que nous sponsorisons dès cette année un skieur olympique ».
Aujourd’hui, le démarchage commence dans le Rhône et la Savoie, pour profiter de l’élan des stations de ski et lancer le concept. Puis les échantillons seront présentés dans la côte d’Azur au printemps, de Saint-Tropez à Monaco, dans les hôtels de luxe. Il est prévu dès 2009 une couverture de la France, et en 2010 un élargissement à l’Europe.
Et l’apport du CTCPA ? « Pour moi, c’est plus un partenaire qu’un fournisseur. J’apporte le concept, le marketing, le centre développe le procédé et analyse les produits finis. C’est le garant de la qualité du produit tout au long de sa durée de vie.»

Le CTCPA, expert de la conservation des produits alimentaires vous accompagne sur vos différents projets.
Spread the love

dernières actus

30

Nov

Mise en place d’atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Les Champs des Possibles

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

Lire la suite

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

28

Nov

Lettres code de l’année 2023

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

Lire la suite

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

25

Nov

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Lire la suite

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

dernières actus

Artisans conserveurs

30

Nov

Mise en place d’atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Les Champs des Possibles

Publié à 16:11

Mise en place d'atelier de transformation : Regards croisés entre la conserverie La Jovinienne et la couveuse et coopérative Le Champs des Possibles

Lire la suite

Artisans conserveurs

28

Nov

Lettres code de l’année 2023

Publié à 08:31

Les lettres « code » de l’année 2023 sont : M pour les conserves, B pour les semi-conserves. Visualisez l'historique !

Lire la suite

Développement de produits et de procédés

25

Nov

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Publié à 08:16

Le RMT Actia Transfobio publiera début 2023 la seconde édition revue et augmentée du Guide Pratique pour la transformation des produits BIO

Lire la suite