Accès Extranet
Clean label : comment formuler ses produits pour répondre aux attentes des consommateurs ?Céréanov : nouveau site internet du CTCPA dédié à vos développements de produits céréaliersLe projet européen FOX - Food processing in a Box - démarre !Projet Smartchain : collaboration à travers l'innovation et la ludification pour des chaînes alimentaires plus courtesLa thèse de microbiologie Spores-Quantum démarreUne formation à la métrologie des préemballés sur-mesure pour Bonduelle Soleal

14 sept. 2015

Les fraudes en agroalimentaire : Faites le point avec le CTCPA (témoignage et vidéo)

Face à une mondialisation des offres, une complexification de la chaîne alimentaire et aux pressions économiques, les entreprises agroalimentaires se trouvent aujourd’hui confrontées à une augmentation du risque de fraudes alimentaires.

Des scandales ont ainsi éclaté ces dernières années comme le lait à la mélamine en Chine en 2008, l’huile frelaté d’Ukraine la même année et la viande de cheval dans les plats cuisinés en 2013.

En réponse, la Loi Hamon a augmenté les sanctions pour les fraudeurs et des actions ont été menées par Interpol et Europol sur les fraudes alimentaires (opération Opson).

Les référentiels se sont également adaptés comme le BRC V7 (application juillet 2015) qui intègre :

  • une veille et un historique de fraudes,
  • une analyse de la vulnérabilité,
  • et la mise en place de mesures de maîtrise adaptées.

Dans ce contexte, le CTCPA propose aux entreprises alimentaires de les accompagner dans la prévention et la gestion des fraudes en agroalimentaire.

Un webinaire d’information a été réalisé en novembre 2014, une formation inter entreprise a été organisée en juin 2015 rassemblant plusieurs entreprises, et une deuxième date de formation est prévue le 16 octobre 2015 sur Paris. Le Centre réalise également des accompagnements intra entreprises.

La formation du CTCPA resitue le contexte, les réglementations et les référentiels. Elle dresse un panorama des types de fraudes potentielles et permet de construire des réponses adaptées à chaque entreprise. L’accent est mis sur des études de cas de mise en place d’un plan de lutte contre les fraudes alimentaires pour les produits des entreprises stagiaires (Veille + Analyse de risque + Mesures de maîtrise). Consultez notre vidéo de présentation de la formation.

Daregal lutte contre les fraudes alimentaires avec le CTCPA

Comment lutter contre les fraudes alimentaires ? C’est sur ce thème d’actualité que le CTCPA a organisé le 18 juin dernier une formation. Parmi les participants, l’entreprise Daregal a suivi cette formation dans le cadre de l’évolution du BRC version 7. Retour avec Mme Elodie Maherault, responsable qualité.

  • Dans quel cadre avez-vous réalisé cette formation, quels étaient vos besoins ?

J’ai demandé à réaliser cette formation suite à l’évolution du BRC version 7. Car celui-ci  intègre la food fraude et plus particulièrement l’étude de risque à réaliser. Cette notion de food fraude n’est pas très explicite ainsi que la façon de réaliser l’étude de risque.

  • Pourquoi avoir fait appel au CTCPA ?

J’ai fait appel au CTCPA suite à une proposition par mail pour cette formation. Le descriptif de cette formation correspondait à mes attentes.

  • Comment s’est déroulée la prestation ? A-t-elle répondu à vos attentes ?

J’ai été satisfaite de la prestation. Le support de la formation était bien construit avec une étude de cas de notre propre produit et un fichier pour l’étude de risque.

  • Comment se manifestent aujourd’hui les acquis de la formation ?

Aujourd’hui, je suis en train de mettre en place l’étude de risque sur toutes nos matières premières, que je devrais présenter et défendre lors de notre prochaine certification.

 Contact : Elodie Maherault, responsable qualité, www.daregal.com
                        Olivier Rey, CTCPA Avignon, avignon@ctcpa.org

 Pour plus d’informations sur les prestations offertes par le CTCPA, rendez-vous sur le site internet www.ctcpa.org

ITAI - CTI - CRT - COFRAC - CIR - INSTITUT CARNOT