Accès Extranet
Formation officielle de l'EHEDG à Nantes les 27, 28, 29 octobre 2020Prix de la Conception Hygiénique au CFIA 2020Le guide ACTIA « Aptitude des emballages au contact des aliments » mis à jour en français et disponible en anglaisLa Maison Kyregal : un kit apéritif prêt à déguster avec l’aide du CTCPAWebinaire Rédiger mon dossier de réexamen dans le cadre de la réglementation BREF Food Drink & MilkLancement du projet STRETCH : vers des films plastiques de hautes performances ET recyclables ?Nouvelles formations à distance ! Prise en charge par l’État à 100% pour les salariés en activité partielleCoupable French Tartinable, un accompagnement pour des tartinables « fait-maison » de qualité
Groupe mélangeur - évaporateur sous vide avec échangeur de chaleur

Groupe mélangeur - évaporateur sous vide avec échangeur de chaleur

Avantages constructifs et technologiques
La machine de suite décrite, est constituée par un récipient, à l'intérieur dont il est logé un échangeur de
chaleur à la serpentine tournante, avec de la possibilité d'avoir comme optionnel un interstice extérieur
fluidifié avec eau chaude ou vapeur.
Toutes les phases technologiques nécessaires pour passer des ingrédients au produit final sont réalisées
à l'intérieur de ce récipient.
En chaque phase du cycle technologique exécutée sur le produit, il y a la possibilité de formuler les
modèles de travail désirés quel:
température,
vide,
vitesse de rotation de la serpentine tournante,
pression de la vapeur dans la serpentine tournante.

Ils peuvent prévoir les phases suivantes de travail:
charge des ingrédients,
qu'il peut être fait en utilisant des pompes, vis sans fin, transports pneumatiques, en aspirant avec le vide,
ou avec des wagons pré-pesé.

phase de chauffage (éventuel décongélation) du produit et de d'aération même obtenu en envoyant
vapeur dans les spires de la serpentine tournante, pendant que le d'aération on obtient en créant une
dépression réglable dans le récipient.

Atteint le modèle de température pre-formulé et après le temps nécessaire par exemple à l'osmose du
produit, l'opérateur peut décider de passer à la phase suivante qui pouvons supposer soit la
concentration.

Pour l'évaluation de l'atteinte degré de concentration, ils peuvent utiliser des cellules de pesage ou
system avec réfractomètre, prévus comme optionnel;
voir description items suivants

Les vapeurs aromatiques qui se développent dans cette phase, viennent condensées dans un
condensateur à surface et extraits à travers une pompe centrifuge, pour être puis éventuellement réutilisé

ITAI - CTI - CRT - COFRAC - CIR - INSTITUT CARNOT