Accès Extranet
Un franc succès pour le webinaire sur la métrologie des préemballés ![INSCRIPTIONS OUVERTES] Journée produits fermentés à Nantes le 18/06Pacaleg : un nouveau projet pour la structuration de la filière légumes secsCycles Formation CTCPA : ce qu'en disent les stagiaires !Séminaire sur les emballages alimentaires de demain à Paris le 15/04 Le site internet du projet européen Smartchain est en ligne[INSCRIPTIONS OUVERTES] Formation Transformation des produits BIO à Nantes le 14 juin

28 mai 2013

Fabrication de nouveaux produits à base de fruits à haute valeur nutritionnelle par des technologies innovantes

 

TEMPANTIOX

2008-2010 – 48 mois
45 personnes impliquées
Budget total : 1 500 000 €
Dont 535 931 € financement ANR
Labellisation projet : PEIFL
Coordination : UMR Sécurité et qualité des produits d’origine végétale INRA Université d’Avignon,
10 partenaires :
CONSERVES France, VAL-DE-VIRE, REUS, CTCPA, Unité de recherches cidricoles INRA Rennes, UMR Génie des procédés industriels CNRS Université Technologique de Compiègne, UMR Génie alimentaire INRA AgroParisTech Massy, UMR Science de l’aliment et de l’emballage INRA AgroParisTech CNAM Massy, UMR Marches, organisations, institutions et stratégies d’acteurs INRA SupAgro IAMM Montpellier, UTC

En avril 2013, le CTCPA a publié les résultats de l’étude expérimentale complémentaire au projet ANR Tempantiox sur la fabrication de nouveaux produits à base de fruits à haute valeur nutritionnelle par des technologies innovantes, soutenu par FranceAgriMer.

Les objectifs du projet scientifique Tempantiox sont de mieux comprendre, d’une part l’impact de traitements thermiques et athermiques sur la disponibilité des polyphénols de fruits, et en particulier les rôles de la matrice végétale et des interactions entre constituants, et d’autre part comment les interactions entre un procédé et une matière première donnée, dans un état donné, avec sa composition moyenne mais aussi sa variabilité, peut conduire à des produits différents du point de vue des teneurs en micronutriments et en fibres.

Les trois années du projet ANR, coordonnée par l’Inra Paca, ont permis de mieux comprendre :

Des expérimentations complémentaire menées par le CTPCA en 2012, sur milieu modèle et purée de pomme, ont permis de rendre plus robustes les résultats obtenus précédemment et d’expliquer les mécanismes entrant en jeu dans la dégradation de l’acide ascorbique (vitamine C). Par exemple, une méthode de dosage des composés finaux de dégradation de l’acide ascorbique a été mise en place par le laboratoire du CTCPA.

 

 
Contact : Sarah Gervais, CTCPA Avignon, avignon@ctcpa.org

________________________________________________________________________________________________________

A voir aussi:

Les technologies innovantes au CTCPA

Comment mesurer l’impact des procédés industriels sur les qualités nutritionnelles des produits transformés ? Quel devenir pour les folates des légumes verts au cours des procédés ?

A télécharger:

 fiche: chauffage ohmique

 demandez notre "book" complet sur le chauffage ohmique

ITAI - CTI - CRT - COFRAC - CIR - INSTITUT CARNOT