Accès Extranet
Nouvelles formations à distance ! Prise en charge par l’État à 100% pour les salariés en activité partielleCoupable French Tartinable, un accompagnement pour des tartinables « fait-maison » de qualitéLe guide ACTIA « Aptitude des emballages au contact des aliments » mis à jour en français et disponible en anglaisRévision des BREF Food Milk and Drink : le point du CTCPALancement du projet STRETCH : vers des films plastiques de hautes performances ET recyclables ?Un nouvel article de microbiologie sur la détection de Listeria monocytogenes et Pseudomonas fluorescens8ème édition du Concours National de la Création Agroalimentaire Bio
Un nouvel article de microbiologie sur la détection de Listeria monocytogenes et Pseudomonas fluorescens

06 avr. 2020

Un nouvel article de microbiologie sur la détection de Listeria monocytogenes et Pseudomonas fluorescens sur les surfaces industrielles

Le CTCPA (Dr Stéphane André) et plusieurs partenaires (Anses, Actalia, IFIP, AgroParisTech, Isara Lyon), viennent de publier un article dans la revue Fems Microbiology Letters intitulé :

"European survey and evaluation of sampling methods recommended by the standard EN ISO 18593 for the detection of Listeria monocytogenes and Pseudomonas fluorescens on industrial surfaces"
(Enquête européenne et évaluation des méthodes d'échantillonnage recommandées par la norme EN ISO 18593 pour la détection de Listeria monocytogenes et Pseudomonas fluorescens sur les surfaces industrielles)

Les produits prêts à consommer peuvent être contaminés au cours de la transformation par des bactéries pathogènes ou d'altération, qui persistent dans l'environnement industriel. Certaines espèces bactériennes sont capables de former des biofilms qui les protègent des conditions environnementales. Pour vérifier la contamination bactérienne des surfaces dans les industries alimentaires, les professionnels doivent régulièrement utiliser des méthodes d'échantillonnage de surface pour détecter l'agent pathogène comme Listeria monocytogenes ou de détérioration comme Pseudomonas fluorescens.

En 2010, nous avons conçu et réalisé une enquête européenne pour collecter les informations sur l'échantillonnage des surfaces afin de détecter ou de dénombrer L. monocytogenes dans les usines de transformation des aliments. 137 questionnaires provenant de 14 États membres de l'UE ont été renvoyés. Les résultats de cette enquête ont montré que les professionnels préféraient les méthodes d'échantillonnage par friction avec tampon de gaze, écouvillon et éponges aux méthodes d'échantillonnage par contact.

Après cette enquête, nous avons comparé l'efficacité de ces trois méthodes d'échantillonnage par friction et des plaques de contact, comme le recommande la norme EN ISO 18593 révisée en 2018, sur la récupération de L. monocytogenes et de P. fluorescens dans les biofilms monospécifiques.

Cette étude n'a pas montré de différence significative entre l'efficacité des quatre méthodes d'échantillonnage pour détacher la population bactérienne viable et cultivable de ces biofilms monospécifiques.

 

Télécharger l'article

Contact CTCPA : Dr Stéphane André

_____________________________________________

A voir également : 
 

 Écologie microbienne, audits de ligne et de nettoyage

ITAI - CTI - CRT - COFRAC - CIR - INSTITUT CARNOT